Gare de Nantes : la mezzanine ouverte au public

Publié le 11/20/2020

illustration

Point d’orgue de la nouvelle gare de Nantes, sa mezzanine de verre a ouvert au public ce vendredi 20 novembre. En plus d’offrir un panorama inédit sur la ville, ce nouvel espace de 4000 m2 est une première carte postale de la Loire-Atlantique pour nos visiteurs et visiteuses.

La gare de Nantes s'ouvre sur la ville

La gare de Nantes est un passage obligé pour des milliers d’habitants et habitantes de Loire-Atlantique qui y transitent chaque jour. Elle constitue donc un maillon essentiel de l’interdépendance entre les différents bassins de vie qui composent notre territoire. C'est pour cette raison que le Département a participé au financement de sa transformation, dont le point d'orgue se dévoile aujourd'hui au grand public. La mezzanine, tout de verre vêtue, et de 4000 m², est enfin visible ! Nouveau point de vue sur la ville, elle imprime de sa modernité et de sa lumière la gare de Nantes, qui n'a cessé de fonctionner pendant les trois ans de travaux.

 

La gare mezzanine de Nantes

Une rue suspendue, posée sur 18 arbres géants en béton

Dix-huit piliers en forme d’arbres soutiennent la mezzanine. Composés d’une structure métallique et d’un habillage en béton fifré, ils ressemblent à des arbres centenaires et plongent leurs racines au rez-de-chaussée, dans les quais et le hall, conservés de l’actuelle gare. En plus de son architecture audacieuse, la mezzanine offre à la gare un deuxième axe traversant nord-sud, en plus du passage souterrain qui date des années 90..

Un nouveau panorama sur la ville

Les parois vitrées, traitées pour assurer une forte protection contre la chaleur du soleil, offrent un panorama à 360 degrés sur les trains, le Jardin des plantes au nord, le nouveau quartier Euronantes au sud, et sur les monuments emblématiques de la ville : la cathédrale, le château des ducs de Bretagne, la tour Bretagne, la tour Lu ou encore le clocher de la maison des Compagnons du Devoir.

Bientôt une plateforme d'échange multimodale

Le Département a participé au financement de la modernisation de la gare de Nantes à hauteur de 11 millions d’euros. Il contribue notamment à l’aménagement, côté sud, d'un nouveau pôle d’échange multimodal pour faciliter le passage entre le train, le car, les bus et les vélos.

 

Un rééquilibrage au profit du parvis sud

Côté sud, le parvis accueillait en 2009 16 % des voyageurs et voyageuses, essentiellement en voiture grâce aux capacités de stationnement dans le quartier du Pré- Gauchet. L’objectif est qu’en 2030, la répartition des accès à la gare soit de 2/3 par le nord et 1/3 par le sud. La fréquentation du parvis sud sera multipliée par 4, essentiellement grâce à la forte amélioration des accès en transports collectifs, à pied et à vélo. En septembre 2021, la première moitié de la gare routière sera construite et accueillera les cars régionaux Aléop.

 

Une nouvelle gare routière

À l’issue d’une deuxième phase de travaux, le pôle d’échange multimodal prévoit une nouvelle gare routière dotée de 15 quais. Située boulevard de Berlin, à 300 mètres de la gare SNCF sud, elle accueillera, d’ici 2024 -2025, une vingtaine de lignes d’Aléop, les cars librement organisés (Flixbus,Blablabus…) ainsi que la navette aéroport. 

 

Faciliter les mobilités

Le Département fait justement des mobilités l’une de ses priorités et multiplie les interventions pour permettre aux habitants et habitantes de Loire-Atlantique de mieux se déplacer. Ce projet phare d'une gare à vocation européenne constituera une réelle amélioration en permettant notamment :

  • De faciliter l'accès aux transports collectifs.
  • De simplifier les échanges entre les différents modes de déplacement, notamment pour les trajets du quotidien.
  • De renforcer l'attractivité économique et touristique de la Loire-Atlantique.

Une gare accessible à tous et toutes

Pour le confort de toutes et tous, la mezzanine est desservie par 8 ascenseurs et 12 escaliers mécaniques qui la connectent aux quais et aux parvis. Ces équipements sont complétés par des cheminements avec bandes de guidage et des boucles à induction magnétique pour accompagner les personnes aveugles, malvoyantes, sourdes et malentendantes. Ce travail d’aménagement a été réalisé en étroite collaboration avec les associations représentant les personnes en situationde handicap. Côté Sud, un service Assistance aux voyageurs et voyageuses en situation de handicap est proposé pour les accompagner jusqu’à leur place dans le train.

 

Un projet majeur partagé

D'un montant de 123 millions d'euros, le projet Cœur de gare est le fruit de financements partagés entre La Région des Pays de la Loire (38,95 M€), Nantes Métropole (38,9 M€), SNCF Gares & Connexions (16 M€), le Département de Loire-Atlantique (11 M€), l'État (9,17 M€), l'Europe (5,01 M€) et SNCF réseau (4,01 M€).

Partagez cette page :

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Abonnez-vous à la chaîne officielle du Département de Loire-Atlantique