Au chevet des cours d'eau et des marais

Publié le 10/01/2020

illustration
Présentation de la carte du bassin versant Sillon et Marais Nord Loire concerné par le contrat territorial Eau © Alexia Rabu / Département Loire-Atlantique

Le Département a signé hier un contrat territorial Eau avec plusieurs partenaires dont la communauté de communes Estuaire et Sillon. L'objectif est la reconquête de la qualité des milieux aquatiques et de l’eau du bassin versant Sillon et Marais Nord Loire.

Quand il pleut 80 mm en 24h, l'écoulement de l'eau dans les marais n'est plus le même. Il y a désormais trop d'eau l'hiver et parfois même en fin de printemps.

Confronté aux évolutions climatiques récentes, le président du syndicat des marais Estuariens de Cordemais explique l'une des problématiques que le contrat territorial Eau Sillon et Marais Nord Loire est censé améliorer. L'excès d'eau impacte l'agriculture extensive locale, particulièrement importante dans le secteur. Autre problème, l'érosion des berges des canaux : elles subissent la prolifération des ragondins, dont les milliers de terriers mesurent de 7 à 9 m chacun. Un vrai gruyère ! Les ouvrages hydrauliques (vannes notamment) sont très nombreux et tous les cours d'eau traversant les marais jusqu'à la Loire en passent au moins un. Leur aménagement ou réaménagement est important pour garantir le bon flitrage de l'eau assuré par les marais. 

Objectifs 2020-2022

Pour répondre aux besoins dianostiqués des milieux aquatiques et de l’eau du bassin versant Sillon et Marais nord Loire, le Département s’associe avec l’agence de l’eau Loire-Bretagne, la région des Pays de la Loire, la communauté de communes Estuaire et Sillon et 12 autres partenaires* autour d'un contrat territorial Eau 2020-2022 signé le 30 septembre 2020.

Ses objectifs : 

  • Améliorer significativement l’état morphologique des cours d’eau ;
  • Poursuivre l’amélioration de la qualité des marais ;
  • Poursuivre l’amélioration de la connaissance du fonctionnement du bassin versant et fédérer les acteurs sur la qualité et la pérennité des milieux aquatiques.

Un programme d'actions pour 3 ans

Les partenaires ont convenu d’un programme d’actions pour les trois prochaines années en cohérence également avec les dispositions du Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) de l’Estuaire de la Loire. Les actions porteront en particulier sur :

  • Les cours d’eau avec des travaux de restauration visant à leur redonner un aspect plus naturel tout en restaurant leurs fonctionnalités écologiques et hydrologiques (interventions sur des ouvrages bloquant la continuité, recréation de méandres, recharge en granulat du lit des cours d’eau…) ;
  • Les marais avec des travaux de curage, de restauration de berges et également des actions d’amélioration de la continuité écologique (mise en place de dispositifs de franchissement sur ouvrage, réflexion sur la mise en place de règlement d’eau…) ;
  • Des études à l’échelle du bassin versant sur les fonctionnalités des zones humides, un inventaire du bocage et une étude sur les pollutions diffuses.

Chiffres clés

Leur coût prévisionnel est évalué à 2 107 442 € HT et 2 451 531 € TTC et la part subventionnée est estimée à :

  • 944 393 € de subvention de l’agence de l’eau ;
  • 359 140 € de subvention de la Région (hors volet animation aidé à hauteur de 64 400 €) ;
  • 177 522 € de subvention du Département.

Qu'est-ce qu'un contrat territorial eau ?

Le contrat territorial Eau est le cadre privilégié d’intervention de l’agence de l’eau Loire-Bretagne, de la Région des Pays de la Loire, des Départements de la Loire-Atlantique, de la Mayenne et de la Vendée pour améliorer la qualité des eaux. Selon les enjeux des territoires, le contrat concerne un ou plusieurs thèmes : les pollutions diffuses, la restauration des cours d’eau, les zones humides ou la gestion quantitative. Il réunit les acteurs du territoire sur des enjeux identifiés et partagés et facilite la convergence des actions.

*L'État, Nantes Métropole, le Conservatoire du Littoral, le syndicat des marais des Prés du Syl, le syndicat des marais Estuariens de Cordemais et le syndicat des marais de Saint-Étienne/Couëron, le Syndicat Loire Aval Estuaire de la Loire, la Fédération de pêche pour la protection des milieux aquatiques de Loire-Atlantique, le Forum des marais atlantique, le Conservatoire d’Espaces Naturels des Pays de la Loire, l’Office Français pour la biodiversité, le CPIE Loire Océane, le Syndicat du bassin versant du Brivet et le Conseil de Développement d’Estuaire et Sillon en tant que partenaires techniques et institutionnels.

Partagez cette page :

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Abonnez-vous à la chaîne officielle du Département de Loire-Atlantique